COVID-19 : Grand coup de projecteur sur le télétravail

Secrétariat externe, COVID-19 - Grand coup de projecteur sur le télétravail

L’apparition de la maladie à coronavirus (Covid-19) et la mise en place de règles de sécurité sanitaire par les gouvernements des Etats du monde notamment celui de la France (confinement, règles de distanciation physique…) ont fait du télétravail une généralité.


L’acceptation accrue du télétravail dans le monde professionnel

Si en 2019 seulement 29% des français avaient recours au télétravail, en raison des conditions sanitaires, ce chiffre a nettement augmenté en 2020. Ce mode de travail, qui n’est au demeurant pas nouveau, a ainsi facilement trouvé sa place afin de palier à l’impossibilité de travailler en présentiel dans un certain nombre de secteurs. En effet, pour limiter les contacts et la propagation du virus, le gouvernement français a fortement encouragé le télétravail. Ce qui a permis pendant ce moment d’isolement, de casser certaines résistances à ce mode de travail et contribuer au non-blocage total du pays. 

 

Le télétravail a ainsi fait ses preuves en raison du fait que des entreprises et administrations publiques ont pu continuer leurs activités pendant le confinement, mais aussi pendant cette période de crise sanitaire peu commune.

 

D’ailleurs, certaines entreprises, à l’instar de Twitter ont décidé d’adopter le télétravail permanent pour certains de leurs employés, et cela, même après que la pandémie de Covid-19 ne soit endiguée. 

Secrétaire externe, analysons un peu le télétravail lors de la pandémie

Secrétaire à distance, notons que le télétravail, s’il semble adapté pendant cette période particulière, présente certaines difficultés voir inégalités entre les travailleurs.

Les principales raisons d’inégalités à relever sont par exemple l’espace de travail restreint, le manque d’équipement ou encore la difficulté à travailler en présence des enfants. Effectivement, si certains travailleurs bénéficient d’un espace de vie assez grand pour télétravailler en toute sérénité ainsi qu’un bon équipement, d’autres n’ont pas pu bénéficier de ces avantages. Nonobstant, ces « obstacles », il reste un constat sur l’utilité du télétravail en temps de Covid-19 dans la mesure où il permet, d’une part, la réduction du temps de trajet entre le lieu de travail et le domicile des travailleurs, et d’autre part l’établissement d’une certaine souplesse des horaires de travail. Une certaine confiance s’est de ce fait établie grâce à sa généralisation dans un nombre de secteurs assez important. 

Le secrétariat externe s’adapte facilement au télétravail en temps de Covid-19

Cette confiance des particuliers et des entreprises à l’égard du télétravail profite au secteur du secrétariat, qui rappelons-le, est loin de découvrir ce mode de travail. 

 

En effet, dans ce domaine, il est d’usage, pour certaines secrétaires indépendantes, d’opter pour le secrétariat à distance (en télétravail).

 

Les secrétaires externes exercent donc généralement leurs missions dans le cadre du télétravail. Étant habitués, les secrétaires à distance ou externe sont généralement bien équipés et bénéficient d’un espace de travail leur permettant de mener à bien les missions qui leur sont confiées en télétravail. Elles développent des outils et techniques pouvant offrir la même qualité de travail qu’une secrétaire présente physiquement au bureau, cassant ainsi le blocage géographique du secrétariat. Ce n’est donc pas une surprise si les secrétaires externes et à distance semblent avoir adoptés sans difficulté le télétravail pendant cette période de pandémie du Covid-19. 

 

 

Avec ce grand coup de projecteur du gouvernement pendant cette pandémie de Covid-19, le télétravail semble avoir un bel avenir !